Communiquer en franç​ais est essentiel pour participer 

à la société québécoise

« J'estime qu'il nous reste peut-être dix ou quinze ans si nous voulons faire un effort sérieux pour restaurer la langue française et, conséquemment, la sauver, sinon elle deviendra une sorte de patois dont nous aurons honte [...], une petite langue familiale et à saveur folklorique qui ne servira plus vraiment comme véhicule de pensée chez nous. »

Ces propos de Jean-Marc Léger, l'un des invités de la journaliste Judith Jasmin en décembre 1960, traduisent bien l'inquiétude qui anime alors la société québécoise francophone quant à l'avenir de sa langue maternelle.


(Source des archives de radio canada : Date de diffusion : 12 décembre 1960)

Bienvenue sur le site web du Regroupement des Organismes en Francisation 

du Québec ​- R.O.F.Q

Bonne visite!

Actualité

Formation

15h de formation gratuite, à votre rythme à l’enseignement à distance.

Avec l'Université TÉLUQ, le ministère de l'Éducation et le ministère de l'Enseignement supérieur.

11.01.2021

Projet de loi 96 sur la langue française

Les services publics essentiels doivent être exemptés.

27.11.2021

Six mois pour parler français

Pour ceux qui les suivent à temps plein, les cours de francisation s’étendent sur plus de 10 mois, sans compter l’attente avant de pouvoir réellement commencer le cours.

26.11.2021

Révision de la loi 101 : 

Le français en immigration

L'Assemblée nationale entamera bientôt l'étude détaillée sur projet de loi 96, qui vise à mieux protéger la langue française.

15.11.2021

Plan d'immigration du Québec pour l'année 2022 

La proportion de personnes immigrantes connaissant le français au moment de leur admission devrait être autour de 82 %.

28.10.2021

Le ROFQ à l'Assemblée nationale

Audition du ROFQ devant la commission d'éducation et de la culture de l'Assemblée nationale, dans le cadre du projet de loi 96 qui modifie la Loi 101.

21.10.2021

Nos pa​rtenaires